Bombardier : 200 emplois supprimés à Västerås

Bombardier : 200 emplois supprimés à Västerås

Partagez
actualité économique : Bombardier supprime 200 emplois à Västerås
Bombardier supprime 200 emplois à Västerås

Mercredi 26 mars 2014. Coup dur pour la commune de Västerås où Bombardier, le constructeur canadien d’avions et de trains, annonce aujourd’hui son intention d’y supprimer 200 postes en raison d’une concurrence de plus en plus dure dans le domaine de la construction ferroviaire.

Chacun des salariés licenciés recevra, selon Bombardier, une proposition de reclassement individuelle, adaptée à chacun, avec l’aide du groupe Manpower spécialisé dans les secteurs de l’intérim et du recrutement. Bombardier précise que grâce à cette solution, 90% des salariés licenciés lors des précédentes réductions d’effectifs avaient retrouvé un emploi dans les quatre mois.

Cette réduction d’effectifs est la conséquence non seulement d’une faible demande du marché ferroviaire suédois, mais aussi d’une concurrence internationale de plus en plus féroce exigeant toujours plus d’efficacité industrielle et de flexibilité, dans un secteur où les conditions changent très rapidement.

Aux côtés d’autres entreprises privées comme ABB, Bombardier, avec 1 300 salariés, est un employeur important à Västerås, siège du groupe en Suède et où les activités vont du développement à la production en passant par la livraison de produits finis.

En plus de Västerås où Bombardier a son siège suédois, le groupe possède cinq autres sites de construction en Suède.

L’activité de Bombardier débute en Suède en 1891 avec la fabrication de la 1ere locomotive électrique du pays et depuis, le constructeur développe et construit du matériel ferroviaire aussi bien pour le marché intérieur suédois que pour l’exportation vers l’étranger.

Site Internet de Bombardier en Suède.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *