Dernier baromètre de l’UE : on bouge plus au Nord qu’au Sud

Dernier baromètre de l’UE : on bouge plus au Nord qu’au Sud

Partagez
Dernier eurobaromètre de l'UE : les Européens du Nord pratiquent plus de sport que ceux du Sud
Les Européens du Nord pratiquent plus de sport que ceux du Sud

Mercredi 26 mars 2014. Voilà des chiffres qui vont conforter certains dans l’idée qu’on privilégie l’activité physique dans les pays du Nord et le repos dans ceux du Sud. La Commission européenne vient en effet de publier un volumineux rapport sur la pratique du sport dans les 28 Etats membres de l’Union d’où il ressort que les Suédois sont ceux qui s’adonnent le plus à des activités physiques et les Bulgares le moins.

Ainsi, 78% des Bulgares interrogés ont avoué ne jamais pratiquer aucun sport pour seulement 9% des Suédois et une moyenne de 42% pour l’ensemble de l’Union européenne. La France – située à cheval entre le nord et le sud – se place exactement dans la moyenne avec 42% de Français disant n’avoir aucune activité physique.

Les pays nordiques sont les premiers de la classe. Aux côtés de la Suède, c’est le Danemark et la Finlande qui montent sur le podium des Etats les plus sportifs. Malte, le Portugal, la Roumanie, l’Italie, la Grèce figurent dans le peloton de queue.

De façon plus générale, selon d’Euro-baromètre, les hommes pratiquent plus de sport que les femmes (une fois par semaine, 45 contre 37%). Il existe également un lien entre le niveau d’éducation, le milieu socio-professionnel et l’activité physique. Plus on est éduqué, plus on appartient à une catégorie socio-professionnelle élevée, plus on est physiquement actif (51% des managers contre 30% des ouvriers).

Depuis 2009, avec l’entrée en vigueur du Traité sur le fonctionnement de l’Union, la Commission dispose d’une nouvelle compétence visant à soutenir le sport, celui-ci ayant un impact significatif sur la santé et donc sur l’économie.Afin de promouvoir et d’encourager la pratique du sport, la Commission prévoit de lancer une « Semaine du sport » à compter de 2015.

 

Pratique du sport dans l'Union européenne : quelques faits et chiffres (source Commission européenne)
- poids du sport dans l'UE : 1,8% de la valeur ajoutée brute totale de l'UE
- soit 174 milliards d'euros
- le budget de l'UE en faveur du sport s'élève à 265 millions d'euros sur 7 ans (2014-2020)
- 2% de l'emploi total de l'Union européenne, soit 4,5 millions de personnes
- l'OMS révèle que la sédentarité est le 4ème facteur de risque de décès
- les problèmes de santé liés à la sédentarité engendrent des coûts directs et indirects importants



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *