La France en quelques notes

La France en quelques notes

Partagez

FAURÉ DEBUSSY DURUFLÉ, konsert i BerwaldhallenSamedi 8 mars 2014. Cette semaine, la France s’est fait entendre à Stockholm. L’Orchestre symphonique et le Choeur de la Radio suédoise – dirigés par le jeune chef d’orchestre Robin Ticciati – ont brillamment brossé un tableau du pays de Molière devant un public nombreux.

En ouverture, l’élégance et la grâce françaises se sont exprimées dans « Pelléas et Mellissande », une suite de cinq morceaux écrite par Gabriel Fauré en 1898. Puis la modernité, l’audace et l’ouverture sur le monde dont la France sait faire preuve ont

ondulé sur « La Mer », une merveilleuse et éblouissante transcription musicale des vagues composée par Claude Debussy au début du 20ème siècle. Enfin, l’espoir et la beauté de la vie transcendant la mort ont vibré dans le « Requiem » de Maurice Duruflé, une oeuvre légère et optimiste créée juste après la seconde guerre mondiale et ses atrocités, en 1947.

L’Orchestre symphonique de la Radio de Suède a interprété ce programme musicale avec toute la force, la délicatesse et la finesse qu’exigent ces trois oeuvres merveilleuses et pleines de contrastes. Robin Ticciati a réussi à faire vibrer l’art de vie à la française alliant grâce, élégance et modernité. Avec tout le charme italien et des mouvements épousant harmonieusement la musique.

La France sera encore au programme ce printemps avec le 10 mai, la sublime « Valse » de M. Ravel interprétée par l’Orchestre symphonique de la Radio de Suède, dirigé par Juraj Valcuha.

 Acheter votre billet

Ecouter ci-dessous la « Valse » de M. Ravel, jouée par l’Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung.
Un chef d’oeuvre !

 

mots clés : France, Suède, culture, musique, concert, Stockholm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *