La Suède pittoresque au coeur de Paris

La Suède pittoresque au coeur de Paris

Partagez
Acualités-culture : la Suède pittoresque s'expose à Paris
Carl Larsson, « Lisbeth pêchant à la ligne », exposition au Petit Palais à Paris

Samedi 29 mars 2014. Des lacs, une campagne verdoyante, une nature docile et accueillante, les joies et les plaisirs de la vie en plein air, des maisons rouges en bois, des intérieurs douillets qui permettent de passer agréablement l’hiver, voilà quelques unes des images d’Épinal que les Français ont de la Suède.

Si le temps manque pour aller sur place goûter à l’art de vivre à la suédoise, on peut pourtant en faire l’expérience en plein coeur de Paris. Le Petit Palais présente en effet en ce moment une exposition de Carl Larsson, artiste suédois né en 1850 connu pour ses aquarelles représentant des scènes de vie idylliques de la maison et de la campagne suédoise.

Des scènes de vie que les visiteurs de l’exposition peuvent vivre intensément avec la présentation de dizaines d’oeuvres de l’artiste prêtées par le Musée national de Stockholm et la « Maison de Carl Larsson » au Petit Palais de Paris.

Les liens qui unissent Carl Larsson à la France sont forts. L’artiste, francophile, a vécu plusieurs années en France, à Paris puis à Grez-sur-Loing, une commune à quelque 60 kilomètres de la capitale où s’est regroupée à la fin du 19ème siècle une petite colonie d’artistes suédois. Carl Larsson y a puisé une immense inspiration avec les paysages de campagnes, de jardins, d’arbres fruitiers, de potagers, de plages le long de la Marne ou encore de vérandas sous le soleil.

De retour en Suède, Carl Larsson s’est notamment consacré à la réalisation de décors, dont celui, célèbre, du Musée national où il réalisa six fresques, tout en s’adonnant à la peinture de scènes de la vie familiale quotidienne et d’intérieurs de maisons de la campagne suédoise.

Ces images, tous les Suédois les ont en tête : elles représentent encore souvent l’idéal d’un intérieur chaleureux et douillet et sont une source inépuisable d’inspirations pour les décors.

Carl Larsson est mort en 1919 à Sundborn, au centre de la Suède, à environ 120 kilomètres au nord de Västerås, où il s’était retiré pour s’adonner à la peinture de la vie familiale. Ses enfants ont alors décidé de conserver cette maison en l’état et de l’ouvrir au public.

La maison de Carl Larsson, tenue par des descendants de la famille, est aujourd’hui une sortie du week-end très appréciée dans la région de Västerås. Elle se visite tous les jours de l’année.

 

@ Pour aller plus loin :
– l’exposition au Petit Palais de Paris, jusqu’au 7 juin 2014
visiter la maison de Carl Larsson, à environ 120 km de Västerås
– le Musée national, à Stockholm

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *