Mardi gras, vite une crêpe !

Mardi gras, vite une crêpe !

Partagez

Mardi 4 mars. Cette année, en 2014, mardi gras – dont la date dépend de celle de Pâques qui à son tour est fixée en fonction du jour de la pleine lune – tombe le 4 mars. De quoi s’agit-il et pourquoi a-t-on coutume de manger ce jour-là des crêpes en France (en plus de se déguiser) et des « semlor » en Suède ?

Mardi gras est le jour qui précède le mercredi des cendres, début du carême qui dans la culture chrétienne est une période de 40 jours pendant laquelle les chrétiens se purifient par le jeûne rappelant la retraite de Jésus dans le désert.

Mardi gras est alors la journée de tous excès vestimentaires (d’où les déguisements) et culinaires avec une alimentation riche en gras : viande, lait, crème, beurre, oeufs… Ces excès ont aussi l’avantage d’épuiser les réserves d’oeufs et de beurre qui ne seront pas consommés pendant le carême !

En Suède, à la place des crêpes, on mange les « semlor » ou en français, petits pains à la crème. Pour le coup, il y a effectivement beaucoup de gras : le petit pain doit déborder de crème fouettée. Mais le principe est le même qu’en France : place aux matières grasses !

Le journal Svenska Dagenbladet a élu cette année les petits pains à la crème de la pâtisserie (konditori) Vete-katten comme les meilleurs après la dégustation à l’aveugle de « semlor » de 12 pâtisseries différentes !

Pour revenir aux crêpes, voici la meilleure recette :

  • 500g farine de froment, 1 sachet sucre vanillé, quelques gouttes d’extrait de vanille, 5 ou 6 oeufs battus en omelette, 1 petite pincée de sel.
  • Délayer le tout en versant peu à peu 75cl de lait et 25cl d’eau. Parfumer avec 1 petit verre de cognac (ou de rhum). Ajouter 40g de beurre fondu.
  • Important : laisser reposer 2 heures à la température ambiante puis allonger la pâte avec 10 à 20 cl d’eau !

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *