Politique du ventre : débat au Parlement suédois

Politique du ventre : débat au Parlement suédois

Partagez

Mercredi  11 mars. Débat on au Parlement suédois (Riksdag) de la politique du ventre, concept développé par Jean-François Bayart – politiste français et directeur de recherche au CNRS – selon lequel ceux qui exercent une fonction politique le font pour en retirer certains avantages personnels ?

Non, pas tout à fait. Le journal suédois Re:pulbic révèle que la question qui agite en ce moment les parlementaires est celle qui traite des plats servis au restaurant du Parlement. La question divise en dépassant les clivages habituels des partis politiques.

Ainsi, au sein de l’officiel Conseil de la restauration (restaurangrådet) qui siège plusieurs fois par an, on assiste à une recomposition des alliances sur les trois sujets qui agitent le plus :  la soupe aux petits pois, la purée de navets et l’emplacement des tables. Va-t-on rediscuter une réforme engagée ces dernières années : cesser de servir la soupe aux petits pois tous les jeudis, mais seulement tous les jeudis des mois comportant un « r » ? Sachant que le restaurant est fermé pendant les deux mois d’été (juillet et août, juli et augusti en suédois), on observe que la réforme restait modeste car très sensible. A noter aussi le long combat d’un député Modéré (parti au pouvoir) pour pouvoir acheter un sandwich sans aucun ingrédient « écologique » qu’il estime être « cher, mauvais, du gachis et déloyal » tandis qu’un de ses confrères du parti « Ecologie » (opposition) accepte de manger un hamburger le jour du Climat (Klimatdagen).

En France, même si la majorité des députés déjeunent à l’extérieur de l’Assemblée, dans ce qu’on appelle le triangle d’or délimité par la rue de l’Université, le boulevard Saint-Germain et les Invalides, les parlementaires se réunissent également pour discuter des prestations servies à la cantine de l’Assemblée nationale (où près de 60 fonctionnaires travaillent pour la restauration). Les plats qui y sont servis sont cependant très loin de ceux du Parlement de la Suède, comme par exemple du gésier chaud ou du dos de cabillaud en papillote…

 Pour aller plus loin :

Site du journal Re:public (en suédois)Suivre l’actualité du Parlement de Suède (Riksdagen) (en suédois)Suivre l’actuactilité de l’Assemblée nationale

mots clés : actualités, France, Suède, politique, déjeuner, politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *