Le Premier ministre de France devant les députés,
celui de Suède devant les lycéens de Västerås

Le Premier ministre de France devant les députés,
celui de Suède devant les lycéens de Västerås

Partagez
Actualité mardi 8 avril 2014, le Premier ministre suédois F. Reinfeldt en visite à Västerås
mardi 8 avril 2014, le Premier ministre suédois F. Reinfeldt en visite à Västerås

Mardi 8 avril 2014. Aujourd’hui, les deux chefs de gouvernement français et suédois subissent chacun à leur manière une épreuve orale.

Alors que le nouveau Premier ministre français, Manuel Valls, s’apprête à prononcer son discours de politique général devant les députés français de l’Assemblée nationale à Paris, celui de Suède, Frederik Reinfeldt, répond aux questions des élèves du lycée Rudbeckianska de Västerås.

Les sujets concernant l’école et l’éducation pourraient être la cause d’une défaite annoncée du parti de Frederik Reinfeldt aux prochaines élections générales de septembre 2014.

En dépit d’une bonne résistance de l’économie suédoise à la crise mondiale, d’un chômage contenu et en voie d’amélioration, de bons indicateurs économiques et financiers, tous les sondages donnent l’opposition menée par le parti social démocrate gagnante. Celle-ci a choisi d’attaquer le gouvernement sur les questions de l’éducation qui a subi de profonds changements avec la majorité de droite au pouvoir : développement du secteur scolaire privé, coupes dans les budgets de l’éducation, obligation pour les universités d’équilibrer les comptes, réorganisation des systèmes de notation dans les écoles…

Si le gouvernement défend son bilan, l’opposition a du grain à moudre pour le critiquer avec la publication du dernier rapport PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) qui révèle un brusque décrochage de la Suède dans le classement international avec une chute de 13 places !

Il apparaît ainsi qu’avec 491 points, les performances des élèves de moins de 15 ans sont pour la première fois, en dessous de la moyenne de l’OCDE (500 points) sur l’ensemble des tests PISA réalisés qui portent sur les mathématiques, les sciences de la nature et la lecture.

La France est pour la première fois mieux classée que la Suède, en 18ème position sur les 34 pays de l’OCDE, même si elle est aussi en recul de 5 places.

En tête de classement arrive la Corée du Sud et en queue, le Mexique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *