Nouveau gouvernement en France : une histoire bien française

Nouveau gouvernement en France : une histoire bien française

Partagez

Screenshot_2014-04-03-07-09-45Jeudi 3 avril 2014. L’annonce de la composition du nouveau gouvernement français n’a pas beaucoup occupé l’actualité suédoise. L’information passe presque inaperçue. On peut pourtant lire quelques commentaires dans la presse de ce matin avec comme par exemple le Svenska Dagbladet (SvD) qui  titre : « Revanche pour Ségolène Royal ».

On comprend après la lecture de l’article que Ségolène Royal ne doit son entrée dans le nouveau gouvernement qu’à la récente séparation entre François Hollande et son amie Valérie Trierweiler.

En effet, celle ci, selon le journaliste du SvD, « haïssait » Ségolène Royal qui fut autrefois la compagne de l’actuel président et avec qui elle a eu quatre enfants. A tel point qu’elle avait même « publiquement apporté son soutien à l’adversaire de Ségolène Royal aux élections municipales de La Rochelle en 2012 », raconte le journaliste.

Amour, haine et revanche, l’image de la France est sauve !

Pour le quotidien Dagens Nyheter (DN), Manuel Valls a connu son 1er échec hier avec le refus du parti écologiste Les Verts de participer au nouveau gouvernement. Ce refus a permis, selon le DN, la nomination au ministère de l’Ecologie de Ségolène Royale, « ancienne compagne de vie » du Président Hollande.

On peut ainsi regretter que la presse suédoise ne pousse pas l’analyse un peu plus loin, en tentant d’évaluer les conséquences de ce changement de l’exécutif français sur les relations entre la Suède et la France, sur l’Union européenne, voire sur le monde (!).

Mais peut-il en être autrement quand même en France, les médias se concentrent essentiellement sur les tactiques politiciennes des hommes et des partis politiques.

Dommage, quand on sait que la situation économique et sociale de la France est difficile et mériterait un vrai débat de fond sur les nécessaires réformes à mettre en oeuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *