Suède – Vietnam : 45 ans de relations diplomatiques

Suède – Vietnam : 45 ans de relations diplomatiques

Partagez
Actualité En 2014, la Suède et le Vietnam fête les 45 ans de leurs relations diplomatiques
En 2014, la Suède et le Vietnam fête les 45 ans de leurs relations diplomatiques

Mardi 8 avril 2014. En 2014, la Suède et le Vietnam célèbrent les 45 ans de leurs relations diplomatiques et une histoire particulière entre les deux États.

La Suède est en 1969 le premier pays occidental à nouer officiellement des liens avec le nord du Vietnam qui était alors un pays en pleine guerre, séparé en deux parties. Le Nord, soutenu par la Russie et la Chine et le Sud, gouverné par un régime appuyé par les Etats-Unis de plus en plus offensifs et militairement engagés dans le conflit.

Dans les années 1960, Olof Palme, alors chef du parti social-démocrate et futur Premier ministre suédois, prend position contre la guerre et l’intervention américaine au Vietnam. Il déclare dans une fameux discours à Gävle en 1965 qu’il est illusoire de penser que « l’on puisse répondre aux exigences de la justice sociale par la violence et des moyens militaires ». Le débat est alors intense en Suède sur la place du pays, officiellement neutre, sur la scène internationale et sur les relations entre petits Etats et super puissances.

En 1968, la figure d’Olof Palme est internationalement reconnue après sa participation à une grande manifestation à Stockholm et surtout après avoir marché au cours d’un défilé aux côtés de l’ambassadeur du Nord Vietnam en URSS, Tho Can Nguyen.

Le 1er janvier 1969, la Suède est le premier pays occidental à reconnaître la République démocratique du Vietnam pour lequel le parti social démocrate suédois, alors dirigé par Olof Palme, demande une aide gouvernementale.

Cette même année, le Nord Vietnam ouvre une ambassade à Stockholm et les liens diplomatiques entre la Suède et le Vietnam sont officiellement établis. Les relations bilatérales vont surtout porter sur la coopération, l’assistance et le développement du Vietnam.

Aujourd’hui, si l’engagement de la Suède au Vietnam repose essentiellement sur le développement de la démocratie, un meilleur respect des droits de l’homme et de l’environnement, il s’intéresse également aux échanges économiques croissants entre les deux pays.

En 2014, une cinquantaine d’entreprises suédoises sont implantées au Vietnam et avec lesquelles environ 600 entreprises vietnamiennes sont impliquées. La présence suédoise est marquée dans les secteurs miniers, de la communication et de l’industrie énergétique.

Si la Suède entretient des relations particulières avec le Vietnam, c’est également le cas de la France qui partage avec ce pays asiatique une très longue histoire.

Les liens historiques entre le Vietnam et la France

Les Français sont présents au Vietnam dès le 16ème siècle et introduisent le « quốc ngữ », la romanisation de la langue vietnamienne avec un alphabet latin, fabuleux vecteur de développement socio-culturel du pays.

Aujourd’hui, les relations entre la France et le Vietnam s’appuient sur des liens historiques forts mais le poids économique de la France faiblit régulièrement au profit des puissances régionales (Chine, Japon, et Corée du sud, les principaux fournisseurs du Vietnam). La part de marché de la France, en baisse continue, ne dépasse plus 1%.

Pourtant, comme la Suède, la France pourrait à l’avenir tirer son épingle du jeu dans les secteurs des énergies propres, des infrastructures, des hautes technologies ou encore de la santé.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *