Luleå, un des 3 centres de données de Facebook

Luleå, un des 3 centres de données de Facebook

Partagez
Actualités économiques Le seul des trois centres de données de Facebook situé hors des Etats est à Luleå, choisi pour son climat froid
Le seul des trois centres de données de Facebook situé hors des Etats est à Luleå, choisi pour son climat froid

Mercredi 21 mai 2014. Pour stocker les données des 900 millions d’utilisateurs de Facebook, l’entreprise américaine de réseautage social possède en propre trois centres de données dont un seul est situé hors des Etats-Unis, à Luleå dans la Laponie suédoise, près du cercle polaire arctique.

En service depuis 2011, ce centre de données est le plus grand de toute l’Europe. Il peut stocker 350 millions de photos, valider chaque jour 4,5 milliards « J’aime » et enregistrer 10 milliards de message.

Ces fonctions consomment une quantité importante d’énergie (l’équivalent de la consommation moyenne de 16 000 maisons individuelles) et produisent en conséquence beaucoup de chaleur qu’il s’agit de refroidir.

Et voilà pourquoi la région de Luleå a été choisie. Son climat (froid) permet de se substituer à un système coûteux et énergivore de climatisation des dizaines de milliers de serveurs qui normalement consomment 3 watts pour l’alimentation et le refroidissement pour la production d’un watt sur serveur.

Facebook a bien sûr vu d’autres avantages que le froid pour établir son centre de données en Laponie. L’accès à un personnel hautement qualifié et à une infrastructure de production et de distribution électrique fiable ont aussi poussé la firme américaine à choisir la Suède.

Pour rendre le plus encore plus attractif et rivaliser avec ses voisins finlandais ou norvégiens, le gouvernement suédois envisage de baisser les taxes sur l’électricité pour les entreprises de service et ainsi attirer les géants des nouvelles technologies. Il y a quelques années, Google avait ainsi préférer la Finlande à la Suède dont les taxes étaient jugées trop élevées. Pourtant, avec 0,5 öre (0,06 centimes d’euros) de taxes par kWh, la Suède se situe déjà parmi les pays taxant le moins l’électricité. La concurrence est dure.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *