Suède : révision à la hausse de la croissance

Suède : révision à la hausse de la croissance

Partagez
Actualités économie  Suède : la Commission européenne revoit à la hausse les prévisions de croissance de la Suède
Suède : la Commission européenne revoit à la hausse les prévisions de croissance de la Suède

Mardi 6 mai 2014. Dans ses prévisions de printemps qui viennent d’être publiées, la Commission européenne vient de réviser à la hausse la croissance économique de la Suède de +0,3 point à 2,8% pour 2014 et 3 % pour 2015.

L’institution européenne estime que  » la consommation privée et une reprise de l’investissement, aidées par la relance budgétaire et les conditions d’assouplissement monétaire, seront les principaux moteurs de la croissance, alors que les exportations devraient renouer avec la croissance ».

Selon la Commission, la consommation privée devrait augmenter de 2,9% en 2014 (la prévision précédente était de 2,7%) et de 2,8% en 2015 (contre 3,3% lors de la dernière prévision).

Quant aux prévisions d’inflation, la Commission les réajuste à la baisse à 0,5% en 2014 (contre 0,9%) et à 1,5% en 2015 (contre 1,8%), des taux faibles qui devraient pousser la Banque de Suède (Riksbanken) à prolonger sa stratégie de taux directeur bas et de politique monétaire accommodante alors que son objectif de 2% d’inflation n’a pas été atteint depuis longtemps.

La Commission revoit également très légèrement à la baisse les prévisions de taux de chômage qui devrait atteindre 7,6% en 2014 ( contre 7,7 ) et à 7,2% en 2015 (contre 7,3 ).

Pour la zone euro, la Commission européenne réitère ses prévisions de croissance économique pour 2014, mais abaisse légèrement celles pour 2015 : le PIB devrait croître de 1,2% en 2014 et de 1,7% en 2015 (contre 1,8%) et le taux de chômage devrait baisser à 11,8% en 2014 (contre 12%) et 11,4% en 2015 (contre 11,7% ) .

Pour l’ensemble de l’Union européenne, la croissance du PIB devrait être de 1,6% en  2014 et de 2% en 2015.

La Commission européenne a en revanche légèrement baissé ses prévisions de croissance pour la France en 2015 à 1,5% contre 1,7% lors de son précédent rapport, notamment en raison des effets récessifs du pacte de stabilité qui vient d’être voté par l’Assemblée nationale. En 2014, le PIB devrait croître de 1%.

En revanche, l’institution européenne est plus optimiste sur le front de l’emploi avec un taux de chômage en 2014 à 10,4% contre 11% et en 2015, 10,2% contre 11%.

L’objectif de François Hollande d’inverser la courbe du chômage serait en passe d’être réalisé mais le « retournement de la situation économique » annoncé pourrait se faire attendre plus longtemps que prévu.

Prévisions complètes de la Commission européenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *