Suède : 13 000 personnes autour du roi pour la Fête nationale

Suède : 13 000 personnes autour du roi pour la Fête nationale

Partagez
Actualités politiques société Le roi Charles XVI Gustave de Suède a célébré hier à Stockholm a Fête nationale suédoise entouré de 13 000 personnes
Le roi Charles XVI Gustave de Suède a célébré hier à Stockholm a Fête nationale suédoise entouré de 13 000 personnes

Samedi 7 juin 2014. Le roi de Suède, Charles XVI Gustave, descendant du Français Jean-Baptiste Bernadotte, maréchal d’Empire qui a fondé la maison Bernadotte occupant le trône de Suède depuis 1818, a célébré hier la Fête nationale dans le parc Skansen de Stockholm.

Autour de lui était réunie toute la famille royale, dont bien entendu Victoria, la princesse héritière depuis 1980 quand la loi salique a été abolie et l’égalité des sexes instaurée pour l’accession au trône. Près de 13 000 personnes ont également participé à la fête.

La célébration de la Fête nationale au parc de Skansen est la plus grande manifestation de la ville de Stockholm depuis son instauration en 1893, avec de nombreuses activités comme des divertissements, des concerts, une cérémonie du drapeau ou encore des danses folkloriques.

Tandis que le roi Juan Carlos Ier d’Espagne, dont la popularité a été ternie par de nombreux scandales, a annoncé après 39 ans de règne son abdication le 2 juin dernier en faveur de son fils le prince Felipe, le roi de Suède n’a pas l’intention de se retirer comme une majorité de Suédois le souhaiteraient. En 2011, la publication par trois journalistes (Thomas Sjöberg, Deanne Rauscher et Tove Meyer) d’une biographie (« Souverain malgrè lui », « Carl XVI Gustaf: den motvilige monarken ») dévoilant les frasques sexuelles du monarque suédois ont provoqué un choc dans l’opinion publique.

Le dernier sondage (21 décembre 2013) indiquaient que 48% des Suédois souhaitaient que le roi abdique au profit de sa fille la princesse Victoria contre 39% qui voulaient son maintien sur le trône, contre 64% il y a quatre ans.

Si la majorité des Suédois souhaite conserver une monarchie, trois partis politiques plaident – très discrètement – pour l’instauration d’une république : les sociaux-démocrates, la Gauche et  Les verts, partis qui,selon des derniers sondages, arriveraient largement en tête aux prochaines élections générales de septembre 2014.

Si la France a décapité son roi, peu d’autres pays ont agi si violemment vis à vis du pouvoir royal en Europe où il reste aujourd’hui sept monarchies ou duchés : la Belgique, l’Espagne, le Danemark, le Luxembourg,  la Norvège, les Pays-Bas et la Suède. Dans trois d’entre elles, les monarques ont récemment abdiqué : le roi Juan Carlos en Espagne (2 juin 2014), la reine Beatrix aux Pays Bas (30 avril 2013) et le roi Albert II de Belgique (21 juillet 2013).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *