Suède : pas d’adhésion à l’euro en vue

Suède : pas d’adhésion à l’euro en vue

Partagez
Actualités politiques économiques La Suède n'adoptera pas la monnaie unique européenne avant longtemps
La Suède n’adoptera pas la monnaie unique européenne avant longtemps

Mercredi 4 juin 2014. La Commission européenne, qui devrait être renouvelée à l’automne prochain suite à l’élection du nouveau Parlement européen en mai dernier, a indiqué aujourd’hui que la Lituanie était prête à rejoindre la zone euro et propose que cet Etat adopte la monnaie unique dès 2015.

Sur les 28 Etats membres, 18 partagent déjà l’euro. Si le Royaume-Uni et le Danemark bénéficient de dispositions particulières qui les autorisent à ne jamais adopter la monnaie commune, tous les autres Etats membres ont vocation à terme à rejoindre la zone euro.

Ainsi, une fois que l’euro aura été introduit en Lituanie, il restera encore sept Etats dans ce cas-là : la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie, la Pologne, la Tchéquie, la Roumanie et la Suède.

Selon le communiqué de la Commission publié aujourd’hui, aucun de ces sept Etats n’est aujourd’hui prêt à adopter la monnaie unique.

Pour adhérer à l’euro, un Etat doit respecter un certain nombre de critères comme par exemple un déficit budgétaire inférieur ou égal à 3% du PIB, une dette publique ne devant pas dépasser les 60% du PIB et un taux d’inflation n’excédant pas  plus de 1,5 point celui de trois Etats membres présentant les meilleurs résultats en matière de stabilité des prix.

La Suède respecte tous ces critères mais le système de sa banque centrale, la Banque de Suède (Sveriges riksbank) n’est pas conforme au Traité de Maastricht qui exige que les banques centrales soient indépendantes des pouvoirs publics nationaux, ce qui n’est pas le cas de la Suède.

Il faudrait alors une volonté politique pour rendre la Banque de Suède indépendante, mais cette volonté n’existe pas. Aucun des partis politiques suédois n’envisagent l’entrée de la Suède dans la zone euro. Seul le parti du Premier ministre, parti des Modérés, de droite, pose cette éventualité mais seulement si une vaste réforme du fonctionnement de la zone euro était mise en oeuvre.

La France fait partie des 11 pays qui ont créé l »euro en 1999.La Grèce a ensuite adopté la monnaie commune en 2001, suivie de la Slovénie en 2007, de Chypre et Malte en 2008, la Slovaquie en 2009, l’Estonie en 2011 et la Lettonie en 2014.

Si le Conseil européen suit la proposition de la Commission européenne, la Lituanie adoptera alors l’euro en 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *