Développement de Västerås
200 millions d’euros d’aides de l’UE

Développement de Västerås
200 millions d’euros d’aides de l’UE

Partagez
France Suède Västerås actualités politique L'union européenne via la BEI, prête 200 millions à Västerås pour lui permettre de financer des projets d'avenir
L’union européenne via la BEI, prête 200 millions à Västerås pour lui permettre de financer des projets d’avenir

Vendredi 5 septembre 2014. 200 millions d’euros, soit 1,8 milliard de couronnes suédoises, c’est l’aide financière que la Banque européenne d’investissement (BEI) va accorder à la commune de Västerås située à quelque cent kilomètres à l’ouest de Stockholm, au bord du lac Mälar.

Cette aide, sous forme de prêt à long terme, est destinée à financer des projets de modernisation de la ville dans le domaine de l’énergie, des transports, du logement, des établissements scolaires ou encore du traitement des déchets, prévus dans le programme d’investissement 2014-2017 de Västerås dont la population est en constante augmentation.

Ce prêt bancaire de la banque de l’Union européenne est un bon indicateur de la solidité des projets et du dynamisme de cette commune du comté de Västmanland qui sera ainsi en mesure de financer des projets visant à promouvoir la croissance économique locale sur le long terme. En effet, la BEI n’accorde des prêts qu’aux projets respectant des normes strictes sur le plan économique, technique, environnemental et social. 300 ingénieurs et économistes examinent en profondeur chaque projet avant que la Banque n’accorde un financement.

Parmi ces projets figurent notamment la construction de logements à des prix abordables permettant de réaliser des économies d’énergie, de pistes cyclables, d’espaces vers supplémentaires, la réalisation ou la rénovation de bâtiments publics, la réfection de rues ou l’amélioration d’infrastructures existantes afin de raccourcir les trajets et les coûts d’exploitation de véhicules. Autant de projets permettant d’améliorer les performances environnementales de la commune.

La Banque européenne d’investissement, dont le siège est à Luxembourg, est la banque de l’Union européenne avec comme actionnaires les 28 Etats membres de l’Union et travaille en collaboration étroite avec d’autres institutions européennes pour mettre en œuvre les politiques de l’Union européenne.

En 2013, les priorités de la Banque allait vers les projets relatifs à la recherche industrielle, au développement et à l’innovation et au transport durable.

En Suède, la BEI a investi 1,57 milliard d’euros en 2013, soit 40% de plus qu’en 2012, et y a financé des projets à hauteur de 7,15 milliards d’euros au cours des cinq années entre 2009 et 2013, dont 58% pour la R&D, 26% pour les transports et les télécommunications et 10% pour l’éducation et la santé.

En France, la BEI a, en 2013, investi 7,8 milliards d’euros, soit 80 % de plus qu’en 2012. Ces aides financières ont porté des projets concernant les infrastructures de transport et de télécommunications (23 %), l’énergie (13 %), la santé et l’éducation (19 %) et le soutien aux PME (17 %). Au cours des cinq  années 2009-2013, la BEI a accordé plus de 28 milliards d’euros de prêts pour financer une partie de l’économie française.

Sources :

Banque européenne d’investissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *