Justice sociale dans l’Union européenne
la Suède en tête, la France en 12ème position

Justice sociale dans l’Union européenne
la Suède en tête, la France en 12ème position

Partagez
France Suède actualités La Suède est le pays de l'Union européenne avec le plus de justice sociale. La France arrive en 12e position au dessus de la moyenne
La Suède est le pays de l’Union européenne avec le plus de justice sociale. La France arrive en 12e position au dessus de la moyenne

Jeudi 18 septembre 2014. La Suède serait l’Etat de l’Union européenne où il y aurait le plus de justice sociale. C’est ce qui ressort d’un rapport publié cette semaine par la fondation allemande Bertelsmann alors que la question de la croissance des inégalités sociales en Europe est grandissante depuis la parution en 2013 du livre du Français Thomas Piketty, « Le capital au XXIème siècle », qui montre que les inégalités d’aujourd’hui sont comparables à celles qui prévalaient au début du siècle dernier.

L’étude comparative de la justice sociale dans les 28 Etats de l’Union européenne – où la notion de justice sociale varie fortement entre les différentes régions d’Europe, repose sur l’observation de plusieurs critères comme la prévention de la pauvreté, l’accès équitable à l’éducation et au marché du travail, la cohésion sociale et la non-discrimination ou encore la santé et la justice intergénérationnelle.

Après analyse de tous ces indices, la Suède est le pays de l’Union européenne qui se situe à la meilleure place sur l’index de la justice sociale avec 7,48 points sur 10 . Les Etats scandinaves ou du nord de l’Europe comme les Pays-Bas suivent sont également bien classés tandis que ceux du sud – Italie, Hongrie, Bulgarie, Roumanie, Grèce – arrivent en queue de pelotons avec des indices descendant jusqu’à 3,57 points.

La France, à l’image de sa position géographique, se situe plutôt au centre, un peu au-dessus, en étant classée à la 12ème place avec un indice de 6,12 pour une moyenne de 5,6 pour l’ensemble de l’Union européenne.

Le rapport souligne toutefois que si la Suède se situe au sommet de la justice sociale, ce pays présente pourtant de graves faiblesses comme l’échec de la lutte contre le chômage des jeunes, estimé en 2014 à 23,5% ou la difficulté pour les émigrants d’accéder au marché du travail.

Les effets négatifs des restrictions budgétaires et des réformes structurelles engagées par les Etats de l’Union européenne dans leur lutte contre les effets de la crise sont également pointés du doigt. Selon le rapport, les politiques économiques ont été particulièrement douloureuses dans les pays du sud de l’Europe, comme en Grèce qui a connu la plus forte baisse de l’indice de justice sociale depuis 2008.

Reste que la Suède, qui fait partie des pays européens ayant mis en oeuvre de sévères politiques publiques d’austérité et des réformes structurelles majeures, se situe pourtant en tête du classement.

Selon les auteurs du rapport, Daniel Schraad-Tischler et Christian Kroll, la croissance des inégalités sociales entre les Etats du nord et ceux du sud présente un réel danger pour le développement de l’Union européenne et met même en péril le projet de construction européenne qui pourrait être compromis par une « situation explosive » tant sur le plan de la cohésion sociétale que de la stabilité sociale.

Les sources :

Rapport de la fondation Bertelsmann / site Internet de la fondation

Extraits du livre de Thomas Piketty, Le capital au XXIème siècle / Ecole d’économie de Paris

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *