Echanges économiques et culturels,
arrivée en France du roi et de la reine de Suède

Echanges économiques et culturels,
arrivée en France du roi et de la reine de Suède

Partagez
Suède France actualités Le roi et la reine de Suède arrivent en France. Les échanges économiques entre les 2 pays est un sujet important de cette visite d'Etat
Le roi et la reine de Suède arrivent en France. Les échanges économiques entre les 2 pays est un sujet important de cette visite d’Etat

Mardi 2 décembre 2014. Alors que la Suède retient son souffle avant le vote à l’issue incertaine du budget au Parlement, le roi Charles XVI Gustave et la reine Silvia de Suède arrivent aujourd’hui à Paris pour une visite d’Etat de trois jours à l’initiative du président français François Hollande. L’environnement, la recherche, la culture et les liens économiques entre les deux pays seront au coeur des échanges entre le couple royal et leurs interlocuteurs français.

Parti de l’aéroport de Stockholm-Bromma, le couple royal arrive ce matin à Paris, après un vol effectué par un avion de l’armée suédoise, un des trois appareils Gulfstream réservés pour les voyages officiels des plus hautes autorités civiles, militaires et de la famille royale suédoises. Après un passage aux Invalides, ils seront immédiatement reçus à 11h00 à l’Elysée par François Hollande, le président français, qui organise ce soir un dîner en leur honneur.

Dans leur voyage, le roi et la reine de Suède sont accompagnés de trois ministres, Ylva Johansson, ministre du Travail, Ibrahim Baylan, ministre de l’Energie, et Mikael Damberg, ministre de l’Economie. Mais aussi d’une importante délégation de représentants du monde des affaires comme Jens Spendrupet président de la Confédération des entreprises suédoises et Ylva Berg, présidente de Business Sweden, ainsi que des cadres dirigeants d’une vingtaine d’entreprises suédoises ou d’institutions publiques promouvant la Suède : ABB, Volvo, Ikea, Scania, Ericsson, AstraZeneca, Electrolux, Handelsbanken, VisitSweden ou encore le ministère des Affaires étrangères.

Parmi les entreprises de la délégation, certaines sont implantées depuis longtemps en France comme Ikea ou Volvo et souhaitent se développer davantage quand d’autres sont sur le point d’entrer sur le marché français et ont besoin d’aide dans la dernière ligne droite. Elles ont toutes été invitées par Business Sweden, agence de conseil aidant les entreprises suédoises à se développer à l’international et les entreprises étrangères à s’implanter en Suède.

Les entreprises suédoises en France se portent bien même si les conditions d’entrée sur le marché français ne sont pas toujours faciles. Une législation complexe, celle notamment régissant le marché du travail, les différences culturelles ou encore la langue sont autant de freins qu’il s’agit de lever au maximum pour développer les échanges économiques entre la France et la Suède. Des rencontres à haut niveau permettent de mieux se connaître et de mieux se comprendre. La présence du couple royal ouvre les portes, facilite les échanges et les contacts qui autrement auraient eu du mal à se nouer. Le roi et la reine étant également un sujet médiatique, leur présence attire la presse qui est un des meilleurs relais d’information non seulement pour le grand public mais aussi  pour les acteurs économiques et politiques importants.

Les échanges économiques entre la Suède et la France sont relativement modestes – la part de marché de la France représente 4,2 % des importations suédoises et celle de la Suède 1,1% des importations françaises (2012). Pourtant, on peut toutefois relever la présence en 2011 en Suède de 440 entreprises française contre 223 en 2000, plaçant ainsi la France au 9ème rang des employeurs étrangers, et que les entreprises suédoises en France emploient 100 000 personnes en France (Volvo, Scania, Securitas…).

Les sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *