Destination Suède : histoire, nature et gastronomie

Partagez
destination tourisme destination tourisme voyage lac Mälar, à Västerås, l'hiver. 2016

Le lac Mälar, à Västerås, l’hiver. 2016

Jeudi 18 mars 2016. La Suède est un pays très souvent cité en exemple dans les discours politiques et sociaux en France. On parle peut-être même plus souvent de la Suède en France qu’on ne parle de la France en Suède. Reste que ce pays, dans le fond, reste méconnu de la plupart des Français. Helsinki, Copenhague ou Stockholm: quelle est la capitale de la Suède ? Nombreux sont ceux qui hésitent…

Tout le monde connaît la Suède à travers IKEA, Volvo ou encore les groupe de musique ABBA. Selon le site wikipédia suédois, le footballeur Zlatan Ibrahimovic est aussi une des importantes figures suédoises qui font connaître le royaume scandinave sur le plan international, aux côtés de d’Astrid Lindgren, Alfred Nobel, Olof Palme ou encore Dag Hammarsköld.

Même si le nombre de Français voyageant en Suède augmente, il reste modeste par rapport à celui des Allemands ou encore des Néerlandais. En 2013, les Français ont passé un peu plus de 283 000 nuitées en Suède, contre près de 2,6 millions pour les Allemands, 600 000 mille pour les Anglais et 500 000 pour les Néerlandais !

Pourtant la Suède a de quoi plaire aux Français.

D’abord l’histoire. La Suède a été un royaume très francophile et francophone où le français a longtemps été la langue de la Cour et la langue officielle. La France, à travers ses architectes, ses philosophes, ses écrivains, a exercé une grande influence sur la Suède : Simon de la Vallée, Descartes, Sartre, Simone de Beauvoir ont tour à tour laissé des traces profondes dans la culture suédoise. Ce n’est pas tout, le roi actuel de la Suède, Charles XVI Gustave est un descendant direct de Jean-Baptiste Bernadotte, un Béarnais élu roi de Suède et de Norvège en 1810. Sa résidence, le château de Drottningholm, est même appelé le petit Versailles. Le visiteur français a alors la surprise de reconnaître partout, ça et là, l’héritage culturel français, à Stockholm et dans sa région ainsi que tout autour du lac Mälar.

Ensuite, la nature. Partout, même nichée au centre des grandes villes comme Stockholm ou Göteborg, la nature est omniprésente et offre des espaces à vivre extraordinaires. Chapelets d’îlots, lacs, cours d’eau, parcs, bois, il est très facile de s’échapper du stress urbain pour se réfugier dans des coins de campagne à l’intérieur même des villes.
En dehors des agglomérations, la nature est intacte et sauvage.
En hiver, de superbes ballades sur les lacs gelés, de longues randonnées en ski de fond à travers les immenses forêts, l’observation des aurores boréales ou encore l’expérience des longues nuits du nord du pays sont autant d’activités très prisées par les visiteurs.
En été, les lacs et les fleuves avec la pêche du saumon sauvage, les promenades en bateau, les baignades, les vastes étendues sauvages, les visites des châteaux et des manoirs, souvent d’inspiration architecturale française,

Enfin, pour ceux qui sont intéressés par la gastronomie, la cuisine suédoise, outre les traditionnelles boulettes de viande à la confiture d’airelle et le hareng mariné, peut être très créative. On peut trouver neuf restaurants étoilés Michelin à Stockholm et d’autres établissements classiques appréciés des critiques du monde entier comme par exemple Pontus! Niklas ou encore la Brasserie Bobonne.
Mais rien n’est peut-être plus délicieux que de cuisiner soi-même et déguster le produit de sa pêche, de ses propres cueillettes de champignons et de fruits des bois, loin des agitations et des problèmes du monde.

Länkar:

Touristes en Suède : d’où viennent-ils ? (en suédois)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *